Equipe CRAC

Membres

Description

crac logoCompréhension, Raisonnement et Acquisition de Connaissances.

CRAC est une équipe de chercheurs en psychologie qui a intégré le laboratoire Paragraphe en 2006 et étudie le fonctionnement cognitif dans une perspective développementale. Les membres qui la composent sont affiliés soit à l’Université Paris 8 et soit à l’Université de Cergy-Pontoise, ce qui a fourni les bases d’une co-tutelle de Paragraphe Paris 8-UCP établie fin 2008. Les thématiques de CRAC favorisent des synergies avec les autres équipes du laboratoire Paragraphe, notamment sur les questions d’apprentissages numériques et plus généralement du rapport homme-machine.

Thématiques de recherche

Les recherches menées dans l’équipe CRAC, centrées sur les processus d’acquisition de connaissances, ont le souci d’associer des questions de recherche fondamentales à des questions à forts enjeux sociaux. L’évolution de nos questionnements nous a amenés à enrichir les trois axes « historiques » de l’équipe en intégrant les dimensions sociales et émotionnelles, ce qui a donné lieu au recrutement d’un Professeur en 2010 et d’un Maître de Conférences à la rentrée 2012. Quatre axes principaux sont à distinguer.

Les travaux réalisés dans l’axe Processus Langagiers portent sur les processus cognitifs impliqués dans le traitement du langage. Cet axe a été renforcé entre 2007 et 2012 par 1 rattachement et 1 recrutement, permettant ainsi l’étude de l’activité de lecture à travers ses deux composantes : la reconnaissance des mots écrits (RME) et la compréhension. Les recherches sur le versant RME examinent le lien entre les connaissances linguistiques développées à l’oral et l’apprentissage de la lecture et de la production écrite auprès d’enfants pré-lecteurs, lecteurs débutants tout-venant et en difficultés. Certains travaux ont mis en évidence l’effet d’entraînements multi-sensoriels de connaissances précoces sur l’acquisition de la lecture (Labat, Ecalle & Magnan, 2010 ; Labat, Magnan, & Ecalle, 2011). D’autres recherches se sont intéressées au rôle des compétences morphologiques dans cette acquisition (Marec-Breton, Besse, & Royer, 2010). Les travaux du versant compréhension, axe fort de l’équipe depuis sa création, ont porté sur les processus inférentiels. D’une part, l’étude de la nature et des conditions dans lesquelles ces processus se mettent en place a été approfondie par des travaux chez l’adulte à partir de textes narratifs (Guéraud, Tapiero & O’Brien, 2008 ; Harmon-Vukic, Guéraud, Lassonde & O'Brien, 2009) et d’autres types de textes : problèmes  arithmétiques à énoncés verbaux (Projet ANR COEFF), textes procéduraux (Projet  INCA PRESID) et textes expositifs (Projet ANR ACOCLI). D’autre part, nous avons développé des travaux dont l’objectif est d’examiner la mise en place de ces processus au cours du développement (Projet PARI-inférences ; Royer & Guéraud, 2011, 2012).

L’axe Activités Inférentielles étudie les processus cognitifs qui sous-tendent le raisonnement, le jugement, la prise de décision et la révision de croyance. La rationalité des inférences est examinée à la fois dans un cadre expérimental et épistémologique. Nos travaux ont soutenu le nouveau paradigme « probabiliste » de la psychologie qui stipule que les individus raisonnent dans un environnement incertain même lorsqu’ils sont confrontés à une tâche déductive (Politzer, Over et Baratgin, 2010 ; Baratgin, Politzer et Over, sous presse). Ces recherches sont financées par le projet ANR-Chorus BTFADOC. Les études menées sur le jugement probabiliste et la révision des croyances (Baratgin, 2009 ; Baratgin & Politzer, 2010) montrent une bonne adéquation entre le modèle bayésien et les inférences humaines. Nous avons également travaillé sur des paradoxes théoriques du modèle bayésien (Baratgin & Walliser, 2009). Dans le contexte décisionnel, nous avons commencé à étudier certains comportements qualifiés d’« irrationnels » dans la littérature. Des expériences sur l’effet de dotation (paradigme WTA /WTP) appliquées à des situations relatives au changement climatique ont été réalisés (projet ANR ACOCLI). Nous avons mis en lumière de nouvelles explications liés aux aspects culturels (conception de l’échange) et contextuel (biens individuel, vs biens publics, vs biens collectifs) de cet effet. Des travaux développementaux sur le rôle des processus de catégorisation dans la mise en oeuvre de raisonnements syllogistiques ont également été menés.

Les travaux de l’axe Développement conceptuel s’inscrivent dans la perspective du développement tout au long de la vie et leur objectif est d’identifier les mécanismes du développement/changement conceptuel en fonction des domaines de connaissances scientifiques et des environnements. Le projet ANR COEFF a porté sur l’étude des changements conceptuels en mathématiques. Il a mis en évidence le rôle des effets de contenus en résolution de problèmes (Gamo, Taabane & Sander, 2011) et a conduit à développer une démarche d’apprentissage fondée sur le raisonnement par analogie (Gamo, Sander & Richard, 2010, Gamo & Nogry, en révision). Le rôle de la simulation de l’action dans l’interprétation de problèmes de division a par ailleurs été montré (Brissiaud, Meunier & Sander, 2007) et un logiciel d’aide à l’apprentissage a été développé (Brissiaud, Meunier, Audo & Taabane, 2011). Des travaux ont aussi été développés sur les connaissances naïves (Sander, 2008, Taabane, 2011). Par ailleurs, une étude exploratoire tend à montrer une interpénétration entre culture scolaire et processus de résolution de problèmes (Decaudain et Bruno, 2009, Bruno et Decaudain, 2012). Dans le cadre de la formation continue de professionnels de l'éducation, nous avons mis en évidence les interactions entre langage, co-pensée, abstraction réfléchissante et conceptualisation dans un dispositif d'ateliers d'analyse des pratiques réflexives (Nadot et Bruno, 2012). Dans le domaine du changement climatique, les projets ACOCLI et PARI EACOCLI ont contribué à montrer que des incohérences cognitives et développementales contribuent à une vulnérabilité chez les adultes. Ces études indiquent l’importance de la construction conceptuelle dans la compréhension des phénomènes systémiques (Lammel, Guillen, Dugas & Jamet, 2012 ; Lammel, Dugas & Guillen, 2012).

Les travaux de l’axe Développement socio-émotionnel envisagent le développement conceptuel dans le contexte familial, à partir de ce qui se joue dans les premiers échanges du bébé avec son environnement. On s’est intéressé notamment à la manière dont les interactions précoces auxquelles le nourrisson participe déterminent les représentations d’attachement qu’il forme plus tard (Miljkovitch et al., sous presse). Le contexte (par ex., prématurité, monoparentalité) s’avère être un facteur important qui fait varier les tendances observées (Miljkovitch, Danet & Bernier, 2012). Les recherches portent également sur le rôle des représentations d’attachement dans le traitement de l’information émotionnelle et dans les mécanismes d’interprétation des situations sociales. Plus précisément, on a pu montrer la manière dont les modèles internes opérants constitués auprès des premières figures d’attachement sont susceptibles d’influencer l’individu dans sa perception des nouvelles relations donnant quelquefois lieu à des troubles de la personnalité dans certains cas d’attachement insecure (Deborde et al., 2012). Il ressort de ces travaux un intérêt pour la sphère d’influence des modèles internes opérants et la manière dont des schémas pré-existants peuvent donner lieu à des processus d’analogie plus ou moins adaptés. Grâce aux connaissances issues de la psychologie cognitive, les modèles internes opérants sont envisagés comme agissant non seulement dans la sphère socio-émotionnelle mais plus généralement dans le fonctionnement quotidien, dès lors que des situations actuelles rappellent des situations passées (Mémoires de M2 Recherche sous la direction de R. Miljkovitch et E. Sander : Karadzhova, 2012 ; Walsh, 2012). Des applications spécifiques de ce postulat sont actuellement à l'épreuve dans l'étude du rapport homme-machine, comme un prolongement du rapport homme-homme. 

Productions et faits marquants

Au-delà des publications, l’activité de nos 4 axes nous a permis, notamment, d’obtenir des financements importants (trois projets ANR, COEFF, ACOCLI, BFATDOC et un projet ACE) et de diffuser nos résultats et nos thématiques à un large public de chercheurs grâce à l’organisation de 7 colloques et journées scientifiques (cf annexe 2). Ces éléments montrent ainsi l’importance que notre équipe accorde aux partenariats.

Enfin, l’association de nos différentes thématiques avec en particulier, l’émergence d’une thématique innovante abordant le développement dans une perspective intégrative articulant aspects cognitifs, socio-émotionnels et contextuels, participe au renforcement de la formation par la recherche. 

Rayonnement et attractivité académiques 

Une partie des activités de notre équipe permet d’attester de notre implication dans la dynamique de la recherche nationale et internationale. Plusieurs collaborations ont tout d’abord été développées avec les autres laboratoires de l’université Paris 8 comme le Laboratoire Parisien de Psychologie Sociale, le Laboratoire de Psychopathologie et de Neuropsychologie et le laboratoire Structures formelles du langage, grâce notamment au dépôt des projets de recherche.

Comme cité précédemment, le rayonnement des travaux de notre équipe s’appuie également sur l’organisation de colloques, comme sur l’accueil de chercheurs étrangers. Nous avons accueilli deux professeurs (Pr. Davis Over, Université de Durham ; Pr. André Moreau, Université du Québec en Outaouais) et été à l'initiative de la remise du titre de Docteur Honoris Causa au Pr. Douglas Hofstadter. La dimension internationale de notre activité se traduit aussi par des collaborations scientifiques internationales et par la co-direction de thèses. Nous participons également à la rédaction d’ouvrages et de chapitres publiés dans des maisons d’éditions internationales. Un membre de notre équipe siège en outre  à la commission des relations internationales de l’université Paris 8.

Concernant plus largement notre activité d’expertise nationale et internationale, elle se situe sur plusieurs pôles : la participation à des groupes nationaux d’expertise, à des comités éditoriaux ou scientifiques et à des instances d’expertise scientifique. Plusieurs membres de CRAC sont associés au groupe AIDA, fédérant les chercheurs en Ile de France dont les travaux portent sur les EIAH (Environnements Informatiques pour les Apprentissages Humains). Un autre est membre du Conseil Scientifique et Pédagogique du Département de Recherche et de Formation sur les Addictions Comportementales, Pôle universitaire d’addictologie, CHU de Nantes.

Entre 2007 et 2012, les membres de l'équipe ont été sollicités

  • Pour réaliser des expertises pour une quarantaine de journaux nationaux et internationaux (dont certains d’excellent standard Cognition, Quarterly Journal of Experimental Psychology, Discourse Processes, Journal of Artificial Intelligence Research, Attachment & Human Development) ;
  • Pour participer à des instances d'expertise scientifique telles que l'ANR, l'APR, le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada, l'AERES, le Groupe Intergouvernemental d’Experts de l’Evolution du Climat, le Norvegian Research Council, le Ministère de l'Écologie et du Développement durable, National Science Foundation ;
  • Pour intervenir dans des conférences de consensus : sur « L’action d’évaluer et ses pratiques dans le champ scolaire », sur "L’examen psychologique et les utilisations des mesures en psychologie de l’enfant" (Validité des modèles et des outils de l'examen psychologique), à la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie ;
  • Pour participer à des comités scientifiques de colloques (7 participations).
Enfin, une dernière dimension de notre rayonnement scientifique se retrouve dans le nombre de doctorants accueillis au sein de l’équipe et dont la majorité (8 sur 12) poursuit leurs travaux grâce à des financements pérennes. Plus précisément, nous comptons 4 thèses soutenues entre 2007 et 2012. 12 doctorants sont inscrits à la rentrée 2012. Cet accroissement résulte du recrutement de deux professeurs sur les trois dernières années du contrat d’établissement (2009 et 2010).
  • Six financements ont été obtenus (2 contrats doctoraux d’établissement, 1 bourse du gouvernement syrien, 1 bourse du gouvernement gabonais, 1 bourse du Conseil National de Science et de Technologie du Mexique, 1 bourse de la Direction Générale de l’Armement)
  • Deux doctorants ont obtenu des postes d’ATER.

Interactions avec l’environnement social, économique et culturel 

Les travaux issus de l'équipe CRAC bénéficient d'une large diffusion auprès des publics de professionnels, d'étudiants et du grand public. Vu nos domaines de recherche, nos interactions se situent prioritairement avec les acteurs professionnels des domaines de l’éducation et de la santé, avec toujours le souci de se situer au cœur des questions à fort enjeux sociaux qui caractérisent nos travaux (cf. annexe 4).

 Ainsi, une réflexion autour des pratiques scolaires est menée à la lumière des résultats de recherches obtenus au sein de l'équipe. Elle se traduit par la conception de manuels scolaires et de logiciels d'apprentissage. Nous sommes sollicités pour intervenir auprès de professionnels du milieu scolaire, et du grand public dans le cadre de débats sur l'école ou les apprentissages (universcience.tv, La Recherche, Sciences Humaines, France Inter). Les travaux sur l'attachement et son impact sur le raisonnement dans le domaine socio-émotionnel ont également donné lieu à des articles de diffusion de l’information scientifique (par ex., Observatoire National de l’Enfance en Danger), des conférences ou des interviews (par ex., Grand Palais, France Culture, RTBF) destinés à éclairer les professionnels de l'enfance et les particuliers. Enfin, un membre fait partie du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). 

Implication dans la formation par la recherche 

Notre implication dans la formation par la recherche se traduit par l’adossement de 5 Masters à l’unité et par la possibilité pour l’ensemble des étudiants de 2 de ces masters de participer à nos séminaires mensuels. Le nombre d’étudiants accueillis en moyenne à l’unité (principalement par le tutorat de travaux de recherches) est indiqué pour chaque master.

  • Master de psychologie, spécialité « Psychologie de l’enfance et de l’adolescence » (professionnel et recherche), Université Paris 8 (également dispensé à distance) 30 inscrits en présentiel et 70 à distance en M2, environ 25 suivis par des membres de l’équipe.
  • Master de psychologie, spécialité « Psychologie de la cognition » (professionnel et recherche), Université Paris 8 (6 étudiants suivis sur 25).
  • Master professionnel « Éducation, travail, formation », spécialité « Éducation et Métiers de l’enseignement du premier degré », Co habilitation avec l’Université Paris-Est Créteil, Paris 13 et Université de Marne la Vallée. (7 étudiants suivis).
  • Master professionnel « Métiers de l’éducation et de l’enseignement du premier degré » IUFM de l’Université Cergy Pontoise.
  • Master professionnel « Enseignement, remédiation et besoins éducatifs particuliers » IUFM de l’Université Cergy Pontoise. Avec notamment 26 étudiants de M2 sur 68 suivis par des membres de l’équipe lors de la dernière année universitaire.

Contrats de recherche

  • Gaume B., Duvignau K., Hatout N., Robert, S., & Sander E. (2004-2007). Prox : Vers un modèle de construction dynamique de la forme du sens. Appel d’offre 2004 – Systèmes Complexes en Sciences Humaines et Sociales.
  • Lammel A., & Dubois D. (2005 - 2007).Représentation cognitive et anthropologique de la pollution atmosphérique. Appel d'offre du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable et ADEME 2005, « L’évaluation et la perception de l’exposition à la pollution atmosphérique : une interrogation sociétal » Programme Primequal 2.
  • Sander E., Bastide A., Brissiaud R., Guéraud S., Jamet F., Meunier J-M., & Richard J-F. (2007-2010). COEFF : Les effets de contenu dans les apprentissages : évidences expérimentales et applications à l’enseignement. Appel d’offre 2006 ANR, Programme thématique en Sciences Humaines : Apprentissages, Connaissances et Société.
  • Sander E., Labat J-M., Pastre P., & Richard J-F. (2004-2006). PLASTUR : Modélisation des stratégies de récupération de défauts en plasturgie chez des régleurs de presses à injecter. Appel d'offres 2004 TCAN : Traitement des Connaissances Apprentissage et NTIC, volet Raisonnement en Contexte.

Logiciels et réalisations multimédia

  • Hakem K., Sander E., Labat J.-M., & Richard J.-F. Développement de DIANE (Diagnostic Informatique pour l’Arithmétique au Niveau Elementaire), (2004-2007).
  • Meunier J-M., & Brezillon P., Interface de structuration d’objets pédagogiques (en préparation). 2007.
  • Meunier J-M., & Brissiaud R., Interface d’expérimentation pour l’apprentissage de la division, 2007.
  • Meunier J-M., Sander E., & Guéraud S., Séminaire Compréhension, Raisonnement et Acquisition de Connaissances: Diffusion multimédia des conférences invitées, 2004-2007,  http://paragraphe.univ-paris8.fr/crac/.

Web social

FacebookTwitterDeliciousGoogle BookmarksLinkedin

Dépôts HAL

Trouver une info

Connexion