Sign in / Join

Comment bien choisir son véhicule adapté (TPMR) ?

Les moyens de transport des personnes à mobilité réduite ne cessent de s’améliorer : en termes de transports publics d’une part, mais aussi en ce qui concerne le développement des voitures privées. Autrefois très couteuses ou « bricolées », celles-ci offrent désormais autonomie et confort aux personnes atteintes d’un handicap et leur accompagnants.  Mais comment choisir son véhicule ? Nous vous aidons à faire le choix le mieux adapté à vos besoins.

Pour quelle utilisation ?

Il est important de réfléchir et connaître à l’avance, l’utilisation que vous aurez du véhicule adapté. En effet le type de véhicule va varier en fonction d’un usage quotidien ou occasionnel. Posez-vous également la question de la longueur des trajets à effectuer ; les besoins de confort intérieur ne seront pas les mêmes. Si les plus grands modèles offrent généralement plus de confort, ceux-ci seront plus difficile à utiliser pour une vie citadine.

A lire aussi : Quelle voiture familiale pour moins de 10.000 euros ?

Combien de passagers à transporter ?

Le nombre de passagers à transporter lors de vos déplacements est déterminant dans le choix d’un véhicule TPMR. En plus du nombre de passagers, sachez d’entre eux sont des PMR. En effet, la taille et les aménagements internes et externes vont fortement varier selon que le véhicule doit transporter 2 ou 5 personnes avec un ou plusieurs fauteuils. Notez aussi que le type de fauteuil à transporter est important : les dimensions du fauteuil varient en fonction de l’usager et s’il s’agit d’un modèle électrique ou manuel.

Avec quels aménagements et équipements intérieurs ?

Les aménagements intérieurs varient en fonction des deux critères cités ci-dessus. Outre les équipements essentiels tels que la rampe, les enrouleurs ou encore le treuil, il est également important de vous positionner sur les types d’équipements optionnels, mais très pratiques, pour un confort et une facilité d’utilisation, optimisés. A noter qu’une rampe motorisée est la solution idéale pour les personnes à mobilité réduite souhaitant être plus autonomes.

Lire également : Comment fonctionne le freinage automatique ?

Un système d’aide à la conduite ?

Un handicap physique est souvent un frein à la conduite et de fait à plus d’indépendance lors de ses déplacements. Sachez néanmoins qu’il existe plusieurs modèles de véhicules adaptés aux besoins liés aux divers handicaps. Les aménagements possibles sont nombreux : installation de pédales à l’usage d’une jambe unique, commandes d’accélération et de freinage situés au niveau du volant, volant composée d’une boule de conduite pouvant être utilisée avec un seul bras…. Notez enfin qu’il existe même un modèle permettant de conduire ou d’être passager avant, depuis son fauteuil roulant (Jeep Regenade Mobility).

Avec tous ces conseils, nous espérons que vous trouverez la voiture idéale pour vos déplacements. N’hésitez pas non plus à vous renseigner sur les aides financières disponibles pour l’achat de votre véhicule adapté.