Sign in / Join

Comment passer d’un volet manuel à électrique

Une fenêtre avec volet offre plus de sécurité et favorise une bonne isolation des pièces. Disponibles à des prix raisonnables, ces volets s’installent facilement. Il est également possible d’améliorer les anciens dispositifs. Par exemple, vous pouvez transformer un volet manuel en volet électrique.

Les étapes pour passer d’un volet manuel à un volet électrique

Transformer un volet manuel en un volet électrique nécessite près d’une heure de travail. Il faut respecter scrupuleusement ces étapes pour avoir un excellent dispositif.

A lire aussi : Façades décoratives : quelles sont les couleurs les plus tendance ?

Ouvrez le coffre du volet roulant

Si vous avez nettoyé votre volet il y a un bon moment, vous devez commencer par l’ouvrir, et le rendre propre. Assurez-vous d’enlever tout ce qui pourrait être gênant au cours de la transformation. Vous pouvez faire usage de l’aspirateur pour enlever la poussière accumulée.

Sortez les plaques

Il faut absolument que toutes les plaques soient à l’extérieur du dispositif.  Déroulez donc le volet jusqu’à ce qu’on aperçoive la dernière lame ou les pattes d’attaches.

A lire en complément : Quel sol faut-il pour construire un abri de jardin ?

Enlevez la manivelle

C’est une tâche assez simple. Le plus important est de repérer l’étrier qui lie la manivelle au coffre. Dévissez-le puis retirez délicatement cet élément.

Ôter le panneau

Ici, le processus dépendra de votre dispositif. Si vous avez un ancien volet, retirez juste les rivets aveugles. Pour les nouveaux volets avec pâtes d’attaches, démontez-les de leur support initial.

Retirez le tube d’enroulement

Il s’agit là d’une opération un peu délicate. Enlevez le tube d’enroulement doucement, tout en évitant d’abîmer les consoles. Avant tout, prenez le soin de détecter l’élément qui relie le tube à son support. Il peut s’agir d’un clip, d’une vis ou d’un étrier. Selon le dispositif, appliquez le geste idéal pour retirer le tube d’enroulement.

Fixez le support

Le support est à fixer sur l’une des consoles. C’est sur elle que viendra désormais reposer le tube d’enroulement. Assurez-vous qu’il soit bien centré.

Remettez la console

Le coffre du volet roulant dispose d’une platine de fixation. La console sur laquelle est fixé le support sera placée à ce niveau. Vérifiez que l’élément est bien fixé pour éviter les chutes.

Créez un passage pour le fil électrique

Une fois que la console est en place, il faut maintenant trouver un passage pour le fil électrique qui quittera le moteur pour l’alimentation à l’extérieur. Vous pouvez percer le volet sur le côté ou juste en dessous. Il est important que le passage soit très proche du moteur pour éviter quelques problèmes pendant l’utilisation.

Replacez le tube d’enroulement

Après avoir apprêté et réajusté le tube (au besoin), il faut le remettre à l’intérieur du volet. Posez correctement le tube du côté du moteur et aussi du côté de l’étrier. Vous verrez des vis de réglages sur la surface, ils servent à régler les fins de courses.

Raccordez le moteur à l’alimentation électrique

À ce niveau, vous aurez besoin de quelques connaissances en électricité. Vous devez joindre le fil électrique à un réseau de 230 volts. Installer par la même occasion l’interrupteur. Essayez-le pour voir si les panneaux montent et descendent conformément à votre commande. Prenez le soin de mettre les sangles pour éviter les débordements.

Ajustez les fins de courses

Pour des fins de courses normales, vous devez faire quelques réglages. Utilisez l’une des vis de réglages à cette étape. Faites différentes manœuvres jusqu’à ce que le dispositif fonctionne correctement.

Réglez la télécommande

Si vous avez acheté un kit, vous devez voir à l’intérieur une télécommande, si l’offre l’inclut évidemment. Elle devrait fonctionner automatiquement.

L’entretien de volet électrique

Pour utiliser son volet pendant plusieurs années, il faut en prendre soin régulièrement. C’est une condition primordiale pour la bonne performance du mécanisme, mais aussi pour conserver le côté esthétique du volet.

Lorsque votre volet est légèrement sale, cela n’a pas de conséquences sur le mécanisme. Par contre, si les débris s’amassent de plus en plus, un dysfonctionnement du système est probable. Nettoyez régulièrement les panneaux avec de l’eau propre et une éponge. Utilisez un aspirateur pour dépoussiérer fréquemment l’intérieur du volet.

Les avantages d'un volet électrique par rapport à un volet manuel

Passer d'un volet manuel à électrique offre de nombreux avantages. Tout d'abord, un volet électrique est beaucoup plus pratique. Plus besoin de sortir pour ouvrir et fermer le volet, une simple pression sur la télécommande suffit. Vous pouvez même programmer votre système pour qu'il s'ouvre automatiquement à certaines heures.

Les volets électriques sont plus sécurisés. Il n'y a pas de poignée ni de serrure extérieure qui pourrait être forcée par des cambrioleurs. La plupart des modèles disposent aussi d'un verrouillage automatique lorsqu'ils sont fermés.

Les volets électriques sont aussi plus économes en énergie que leur homologue manuel. Ils peuvent être équipés de capteurs solaires ou thermiques qui ajustent l'ouverture en fonction de la température extérieure et permettent ainsi une régulation naturelle du chauffage intérieur.

Il faut souligner que le passage au système électrique engendre aussi une augmentation significative de la valeur immobilière du bien immobilier, ce qui peut se révéler très intéressant dans le cas où vous envisageriez une revente ultérieurement.

Comment choisir le bon moteur pour son volet électrique

Si vous avez décidé de passer à un volet électrique, pensez à bien choisir le moteur adapté. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte.

La taille et le poids du volet vont influencer votre choix. Un petit volet ne nécessitera pas le même type de moteur qu'un grand volet pour une baie vitrée, par exemple. Il faut ainsi s'assurer que le moteur choisi soit capable de supporter la charge du volet.

Le besoin en puissance doit aussi être pris en compte selon l'utilisation prévue pour votre système électrique. Si vous souhaitez programmer des ouvertures régulières ou si vous voulez éventuellement ajouter des fonctions supplémentaires comme un détecteur de mouvement ou une commande vocale, il faudra opter pour un moteur plus performant.

Les contraintes techniques doivent être étudiées : la distance entre le moteur et l’alimentation électrique (dans certains cas) et la nature du support sur lequel sera fixé le moteur.

Pour faire ce choix judicieux, n'hésitez pas à demander conseil auprès d'un installateur professionnel qui saura vous orienter vers la solution la mieux adaptée à vos besoins tout en prenant en compte les spécificités techniques liées au bâtiment concerné.