Sign in / Join

Comment déclarer les frais de garde aux impôts ?

Vous ne le saviez peut-être pas ? En France, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal pour vous soulager des frais de garde de votre enfant sous la forme du crédit d’impôt. Cette aide de l’Etat est de 50% des dépenses engagées pour la garde de vos enfants.

Quelles sont les conditions pour avoir droit à ce crédit ? Quelles sont les cases à remplir dans votre déclaration d’impôt pour pouvoir en bénéficier ? Nous allons à la suite de cet article répondre à ces questions et vous donner des conseils et astuces pratiques pour bien remplir votre déclaration.

A découvrir également : Quand s'arrête le complément de libre choix du mode de garde ?

Crédit d’impôt pour les frais de garde de votre enfant : plafond et conditions d’éligibilité

Le crédit d’impôt auquel vous avez droit lorsque vous faites garder votre enfant est la moitié des dépenses que vous avez engagées. Dans tous les cas, le crédit d’impôt ne se perd jamais, soit il est directement déduit de vos impôts au moment de votre déclaration, soit le fisc vous le payera sous la forme d’un chèque si vos impôts sont inférieures au plafond de 1150 euros par enfant et par an. Le crédit d’impôt et généralement récupéré l’année suivant la déclaration de vos revenus.

Pour bénéficier de cette aide vous devez respecter certaines conditions. La garde de votre enfant doit se faire à l’extérieur de votre domicile. La garde peut être effectuée par une assistante maternelle agrée. L’enfant peut également être gardé dans une crèche (parentale, collective ou familiale), dans une garderie, dans un jardin d’enfants ou jardins maternelles.

A voir aussi : Comment faire pour ne plus toucher le RSA ?

Toutes ces structures d’accueils susceptibles d’assurer la garde des enfants sont éligibles au crédit d’impôt. D’autre part, vous devez déclarer uniquement les frais liées à la garde de l’enfant et qui ont été payés durant l’année d’imposition. Enfin, vous ne pouvez bénéficier du crédit d’impôt que si vos enfants sont âgés de moins de 6 ans au 1er janvier de l’année de la déclaration d’impôt.

Déclaration d’impôt pour les frais de garde de votre enfant : les cases à remplir

déclarer frais de garde aux impôts

Par le passé la déclaration d’impôt devait se faire physiquement dans les centres agrées des impôts de votre lieu de résidence. Ainsi, vous aviez la possibilité de poser toutes les questions en rapport avec le crédit d’impôt directement aux agents du fisc (malgré cela plusieurs faisaient toujours des erreurs).

Aujourd’hui avec l’avènement de la déclaration en ligne, il est encore plus facile de se tromper et de manquer de profiter de son avantage fiscal. C’est pourquoi vous devez être très méticuleux lors du remplissage de votre déclaration.

Les cases à remplir pour la déclaration des frais de garde aux impôts sont : la case 7GA prévue pour le premier enfant ; la case 7GB pour le deuxième enfant, la case 7GC pour le troisième enfant et enfin la case 7GD pour le quatrième enfant à charge. Dans le cas d’une garde partagée, vous allez devoir remplir les cases 7GE, 7GF et 7GG respectivement pour le premier, le deuxième et le troisième enfant.

Vous devez déclarer toutes les dépenses que vous avez effectuées dans les établissements d’accueils agrées ou pour une nourrice pour la garde de votre enfant, c’est l’administration fiscale qui va se charger de la déduction des 50%.

Petite astuce : Lors de votre déclaration, vous devez faire attention à l’étape 3 et cocher la case « réductions et crédits d’impôts ». Ce n’est qu’après avoir coché cette case, que les cases 7G vont s’afficher. Vous verrez notamment la case 7GA avec affiché au-dessus le montant payé donnant droit au crédit (le fisc en a déjà connaissance car la montant que vous déclarez a déjà été payé l’année précédente).

L’erreur que plusieurs commentent est de penser que tout est ok et de valider directement. A ce niveau, vous devez encore reporter exactement le montant qui s’affiche dans la case 7GA avant d’appuyer sur le bouton « valider ».

N’oubliez pas que connaître l’existence du crédit d’impôt c’est bien, mais savoir comment bien le déclarer c’est mieux. Vous savez dorénavant comment procéder lors de votre déclaration. Alors profitez-en !