Sign in / Join
Investissement dans l'immobilier ou assurance vie

Investissement dans l'immobilier ou assurance vie ?

Il existe aujourd'hui divers secteurs d'activité dans lesquels vous pouvez investir. Parmi eux, l'immobilier et l'assurance vie font partie des options prisées par les investisseurs. Ces investissements offrent quelques avantages considérables sur le long terme.

Ce qui justifie notamment l'embarras que la plupart des investisseurs ont à choisir l'un d'entre eux. Si vous êtes dans cette situation, des critères de chacun de ces secteurs peuvent vous permettre de vous décider. À cet effet, voici un billet qui évoque quelques-uns.

A voir aussi : Comment réserver un appartement à la résidence beaurivages ?

Comment choisir entre l'investissement dans l'immobilier ou l'assurance assurance vie ?

Le secteur de l'immobilier et la souscription à une assurance vie sont deux options avec des caractéristiques spécifiques. Pour opter pour un choix afin d'y investir, il va falloir se baser quelques critères importants

Les frais d'entrée

Pour faire un investissement quel que soit le secteur, il est obligatoire de prévoir des frais. C'est cette somme qui vous permet de lancer le projet pour sa concrétisation. Ainsi, le secteur immobilier offre beaucoup de possibilités.

A voir aussi : Comment résilier une assurance habitation avec la loi Hamon ?

Vous pouvez investir pour y résider ou pour un but locatif. Cette dernière option serait la plus judicieuse si vous désirez réaliser des profits. Ainsi, il y aura des démarches à mener qu'il s'agisse d'une nouvelle construction ou d'acquisition d'un bien immobilier déjà construit.

Cependant, l'immobilier bénéficie de plus en plus de privilèges qui sont prévus par les dispositions légales. Il est donc possible de bénéficier du soutien des structures bancaires pour avoir un prêt avec un taux d'intérêt intéressant. Dans ce cas, vous êtes tenu de prévoir un remboursement dans les prochains mois, jusqu'à l'échéance prévue dans le contrat.

En ce qui concerne l'investissement dans l'assurance vie, les frais d'entrée ne sont pas aussi énormes. Il s'agit d'une cotisation que sera faite sur plusieurs années, en fonction du produit que vous choisissez et des termes du contrat. Vous aurez cependant à payer des frais de gestion, des frais de dossier, et éventuellement des frais de prestations si vous avez eu recours à un courtier.

La rentabilité

dans l'immobilier ou assurance vie

La rentabilité est un point important sur lequel les investisseurs se basent pour choisir le secteur qui leur convient. L'acquisition d'un bien immobilier résidentiel ne présente pas vraiment un avantage en matière de rentabilité. Les estimations prévoient un pourcentage de 6%. En ce qui concerne une acquisition immobilière locative, il est possible que vous obteniez un retour sur investissement significatif.

Ceci en raison des loyers que vous percevez sur un nombre d'années défini. Le calcul de la rentabilité prend en compte le montant du loyer annuel et les taxes foncières. La somme que vous encaissez vous permet également de rembourser la dette contractée à la banque lors de l'acquisition du bien.

De l'autre côté, la rentabilité de l'assurance vie ne semble pas vraiment élevée. Ces dernières années, elle oscille entre 1% et 3%. Le choix du produit d'assurance et la durée du contrat dépendent également de ce que ce type d'investissement peut vous rapporter.

La liquidité

En ce qui concerne la liquidité, un investissement dans le l'immobilier serait moins avantageux que l'assurance vie. En immobilier, seul ce que vous recevez comme loyer est ce que vous avez comme liquidité. Si vous désirez en avoir plus, il va vous falloir procéder à la vente de l'immeuble pour avoir le capital.

Cependant, l'assurance vie vous offre une liquidité après une période donnée de cotisations régulière. Il vous suffit d'en faire la demande à votre assureur qui peut vous accorder une réponse favorable en fonction de la somme voulue.

La succession

La succession dans le cadre d'un investissement immobilier est beaucoup plus complexe en France. Il y a plusieurs formalités à remplir. Il s'agit notamment des droits de succession que vous devez verser. Ces frais sont appliqués lorsque vous êtes un propriétaire non-résident. Le montant à payer varie également en fonction du  degré de parenté entre vous et le bénéficiaire et peut atteindre les 100 000 euros

Dans le cas d'un investissement en assurance vie, une imposition entre 20% et 35% est appliquée sur la somme totale que vous avez déposée, sans oublier l'abattement fiscal.

À travers ces quelques indices, vous pouvez faire une meilleure comparaison afin d'aboutir à un choix qui vous convient. Vous devez notamment tenir compte de votre capacité financière, des obligations administratives et fiscales et vos objectifs en tant qu'investisseur.