Equipe INDEX

Membres

Description

index-logoInformation et Documents en Contextes.

L’équipe INDEX, crée en 2010,  a repris l’activité du GREC (Groupe de Recherche Ethnométhodologie et Cognition). De 1997 à 2010, le GREC a réuni des chercheurs s’intéressant à la mise en œuvre de l’éthnométhodologie pour l’observation et l’analyse info-communicationnelle d’activités d’apprentissages, professionnelles (informatiques particulièrement) et ludique. Entre 2010 et 2012, l’équipe INDEX regroupe 9 enseignants-chercheurs produisants sur la période 2007-2012. Deux nouvelles thématiques structurantes ont été définies (système de gestion de l'information et l'intelligence économique). Le projet scientifique se caractérise par la volonté d’étudier les dispositifs de traitement de l’information dans leur relation avec les pratiques et les usages. Le traitement de l’information est appréhendé dans sa dimension technologique et sa dimension sociocognitive. En ce qui concerne les dispositifs techniques, plus que le simple recueil de données concernant leurs effets sur les comportements des usagers, l’objectif est de montrer comment leur usage participe au processus d’innovation et au développement des organisations formelles et informelles. En ce qui concerne la dimension sociocognitive du traitement de l’information, l’objectif est de comprendre le rôle des pratiques info-communicationnelles dans les processus de création, de médiation et de transmission des connaissances et des compétences.

Thématiques de recherche

  1. L’ethnométhodologie et l’analyse des activités de travail en situation réelle. D’un point de vue théorique, ces recherches ont pour objectif de contribuer à mieux définir les compétences professionnelles  notamment en ce qui concerne les dimensions cognitives et sociales des compétences en explicitant les savoirs tacites d’une communauté de pratique, à travers l’analyse descriptive des méthodes et des modes de catégorisation cognitive endogènes qui la caractérisent.Le courant ethnométhodologique de l’université Paris 8 a construit des relations étroites avec l’informatique et les sciences de la cognition depuis plus de vingt ans. Cette tradition, cohérente avec l’approche centrée « usager » et celle de la cognition située, est mise à disposition des trois autres thématiques afin d’élaborer un programme de recherche commun sur les pratiques informationnelles et documentaires, la conception et l’usage des TIC, et l’ingénierie des connaissances.
  2. Les dispositifs d’ingénierie sociocognitive (DISC). Nous définissons les DISC comme des « artefacts communicationnels mis en œuvre par la conjonction experte de moyens et de ressources dans les registres cognitifs, sociaux et culturels ». La plupart des dispositifs sociaux se composent d'accomplissements techniques, d'interactions sociales et de références culturelles. Nous nous intéressons à ceux qui agencent volontairement et de façon experte les moyens et ressources de ces trois registres dans une intention de transmission de connaissances. Nos travaux consistent tout d'abord à repérer et décrire de tels dispositifs. Dans un deuxième temps nous nous attachons à isoler et analyser les pratiques qui, dans une dimension ou l'autre de ces dispositifs, opèrent concrètement leur conjonction.
  3. Les systèmes de gestion de l’information, des documents et des connaissances. L’étude des dispositifs de production, de capitalisation et de partage d'informations, des documents et des connaissances en lien avec les TICs  en général, et des systèmes de recherche d'information (SRI) en particulier, constitue l'objet principal de cet axe. Ces travaux s'inscrivent dans la double nécessité d'examiner les aspects sociaux de l'information et de la communication, en particulier l'informatisation des processus cognitifs, et de proposer de nouvelles approches pour la conception, l'usage et le développement des TIC. Il s'agit également d'étudier les formes documentaires, leur description et leur méthode de gestion, dans leur relation au développement du patrimoine immatériel des organisations.
  4. L’intelligence compétitive/économique. Nous nous proposons d'investir un certain nombre de domaines associés à ce champ de recherche : Modélisation et analyse des dispositifs d'intelligence compétitive, résolution de problèmes décisionnels et informationnels dans la démarche de l'intelligence compétitive  et modélisation des acteurs impliqués dans la démarche d'IC.

Objectifs et résultats obtenus

  • La structuration et l’organisation de la nouvelle équipe autour de la recherche fondamentale et finalisée en sciences de l’information et de la communication.
  • La consolidation de la réflexion autour du tournant pratique (dont l'éthnométhodologique) en sciences de l'information et de la communication.
  • L’organisation régulière de séminaires scientifiques impliquant tous les membres (voir annexe).
  • La participation aux événements scientifiques transversaux de l’unité.
  • La réalisation et la soumission de projets de recherche et la recherche de financement.
  • L’ouverture aux collaborations transversales et pluridisciplinaires au sein de l’unité et à l’extérieur, au travers de projets communs, de publications communes, d’organisation et de participations croisées dans les colloques et séminaires de recherche, de conduites de cours communs entre Masters 2 affiliés et de co‑encadrements de thèses.

Productions et faits marquants

Le développement d’une revue scientifique pluridisciplinaire sur l’ethnométhodologie et la parution de 5 numéros entre 2007 et 2012 : Cahiers d’Ethnométhodologie (http://cahiers.ethnomethodologie.net).

L’organisation du premier colloque national sur l’ethnométhodologie en SIC, « Contributions Ethnométhodologiques à la Science de l'Information-Communication » (20-21 novembre 2008).

Colloque international « Patrimoine et Humanités numériques : quelles formations ? » tenu sur le nouveau site des Archives Nationales à Pierrefitte (20-22 juin 2012).

Organisation de 10 séminaires et de 2 journées d’étude.

Le portage et le financement de 3 projets de recherche scientifique : Solutions et Théorisations Avancées pour la Vidéo Innovante Digitale (STAVID, 2012-2013), Pratiques Informationnelles dans le Champ des Arts (PICA, 2012-2013, labex ARTS-H2H), Génération Automatique de Proverbes et Analyse des Interprétations sur Internet (GAPAii, 2012-2013, labex ARTS-H2H).

La participation à d’autres projets de recherche : Projet EGIDE-USET2 (regards croisés sur les approches sémiotiques et interculturelles et les études d’usages), Biodiverté 2.0 (2010-2011, sous la responsabilité d'ANDREVA, programme REPERE du ministère de l’écologie).

L’attribution du second prix jeune chercheur en SIC par la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC) en 2010 à Yann Kilborne.

Rayonnement et attractivité

L’équipe développe des relations et des contrats de recherches en collaboration avec plusieurs entreprises et de nombreuses institutions culturelles (cf. Annexes).

Responsabilité dans 3 contrats de recherche en cours et 1 contrat terminé en 2009, en dehors des participations.

Les deux responsables de l’équipe ont fait plusieurs missions d’expertise auprès de l’AERES, de l'ANR, de l' ISCC (CNRS), de la BNF, du conseil de l'Europe, INRA (région aquitaine).

Les membres de l’équipe (Bernadette Dufrêne, Madjid Ihadjadene , Philippe Kislin, Brunon Menon) participent au conseils et aux travaux de la Haute autorité de la santé-HAS, de l’Institut de hautes études de défense nationale (IHDN), du groupe d’experts en Intelligence Economique-CNRS, de la BNF, de l'ADBS, du Musée de la marine, du Conseil stratégique de la filiale de la Bnf « Partenariats-Bnf ».

Trois membres de l'équipe INDEX ont porté le projet de formation  d'excellence IDEFI-créaTIC.

Le recrutement de deux professeurs et de trois MCF montre l’attractivité des chercheurs de l’équipe. Le rattachement d’un professeur et de deux MCF a confirmé l’intérêt des recherches de l’équipe auprès de la communauté des SIC en France.

En dehors des revues ou colloques gérés par l’équipe, les membres font partie de plusieurs comités scientifiques permanents de conférences internationales, ont coordonné quatre numéros de revues (Etude de communication, N°35; Les cahiers du numérique, Vol. 7, N°2, Documentaliste-Science de l'information).

En moyenne deux doctorants inscrits par membre permanent.

Participation de C. Gomel à ANR : « Prospective pour la recherche : éducation et apprentissage à l’horizon 2030 » (PREA2K30) et M. Ihadjadene (en tant expert) ANR « Stérilité et Assistance Médicale à la Procréation ».

Interaction avec l'environnement social, économique et culturel

Plusieurs collaborations scientifiques dans le cadre de projet et des échanges ont lieu avec les partenaires suivants  le Réseau Franco-Brésilien de Chercheurs en Médiations et Usages Sociaux des Savoirs et de l’Information (MUSSI), l'école de restauration et de conservation des biens culturels d'Alger, Institut de Recherche et d’Innovation (IRI, Centre Pompidou), le groupe d’experts en Intelligence Economique financé par le CNRS, HARRIS INTERACTIVE et  TEMIS.

L’équipe INDEX entretient des rapports privilégiés avec les organismes suivants l'ADBS (L'Association des professionnels de l'information et de la documentation),  le centre de recherche sur l'information scientifique et technique (CERIST, Algérie), la Bibliothèque Nationale de France, l'Unité de recherche en SHS de l’Institut Gustave Roussy (dont le directeur est membre associé de l'équipe) , l'association ADREVA (recherche sur les mutations des TIC et la promotion des nouvelles pratiques de lecture) et l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA).

Des interactions sont en train d’être développées avec start-up.

Implication dans la formation par la recherche

Les enseignants-chercheurs de l’équipe sont impliqués dans les masters 1 et 2, «Gestion de l'information et du Document» (professionnel: responsable M.Ihadjadene), le master 2 « Numérique, Enjeux et Technologies » (indifférencié: Responsable : Khaldoun Zreik & Pierre Quettier) et le  master co-habilité Paris 8-Paris 10 "Médiation culturelle, patrimoine et numérique" (Resp: B.Dufrêne).

Quatre des formations que nous dirigeons, dont deux en cours de création (M2 Gestion de l’information et du document, M2 Numérique : Enjeux, Technologies, M2  Médiation culturelle, patrimoine et numérique, M2 Intelligence du Web) ont été labélisées « Formation d'excellences » dans le cadre du programme d’initiative d’excellence en formation innovantes (IDEFI) CréaTIC.
Doctorants de l'équipe interne

Nous comptons 10  thèses soutenues du entre 2007 et 2012 et 19 doctorants inscrits à la rentrée 2012.

Les membres de Paragraphe appliquent une politique d’encouragement auprès des doctorants pour débuter et amener à terme leur thèse, elle est axée sur deux volets : Scientifiques : a) Encourage les doctorants à publier dans des revues ou des conférences reconnues; b) Faire participer les doctorants aux contrats de recherches du laboratoire; c) Associer les doctorants aux organisations de manifestations scientifiques du laboratoire. Financement : Trois sources de financement sont accessibles aux doctorants : les contrats d’établissement, les contrats CIFRE et les bourses des laboratoires ARTS-H2H et PATRIMA.
Organisation de l'unité, l'assurance qualité, l'hygiène et la sécurité

Le travail de recherche est distribué, la vie collective s’est organisée autour de 5 séminaires et de 2 journées d’étude. Les décisions collectives et le projet de l’équipe ont été discutés au cours de deux réunions annuelles. En ce qui concerne les règles déontologiques et l’assurance qualité, l’équipe respecte celles mise en œuvre par l’unité.

  

Publications

  • BOUHAI, N., SALEH, I. & HACHOUR, H. (2014). Les frontières numériques. Editions L'Harmattan. [Détails] 
  • HACHOUR, H. & SZONIECKY, S (2014). Impact des TIC sur la visibilité des SIC à l’international : analyses sémantiques d’un corpus de communiqués diplomati. Dans Penser les techniques et les technologies, pages 12. SFSIC. [Détails] 
  • HACHOUR, H (2013). Novelty Makes Sense: A Social Semiotic Based Model of Idea Generation. Dans Proceedings of the 9th {ACM} Conference on Creativity &\#38; Cognition, pages 312-315. New York, {NY}, {USA} : ACM. [Détails] 
  • SZONIECKY, S., HACHOUR, H. & BOUHAI, N (2012). The role of semantic topology in sense-making processes: using metalanguages for knowledge representation.. Dans 22nd European-Japanese Conference on Information Modeling and knowledge bases, pages pp. 244-257. Prague, Czek Republic. [Détails] 
  • SALEH, I. & HACHOUR, H. (2012). Le numérique comme catalyseur épistémologique. Revue française des sciences de l'information et de la communication [en ligne], 1(1). [Détails] 
  • HACHOUR, H. (2011). Épistémologies socio-sémiotiques et communication organisante : la coproduction de sens comme moteur de l’organisation. Communication et organisation, (39), 195-210. [Détails] 
  • HACHOUR, H (2009). Knowledge, Accountability, and Relevance Systems –Objectivations of Social Reality Through Shared Symbolic Devices. Dans Proceedings of the 2009 Conference on Information Modelling and Knowledge Bases {XX}, pages 348-353. Amsterdam, The Netherlands, The Netherlands : {IOS} Press. [Détails] 

Web social

FacebookTwitterDeliciousGoogle BookmarksLinkedin

Actualités

Trouver une info

Connexion