Sign in / Join
Se faire percer les seins

Est-ce que se faire percer les seins est douloureux ?

Parmi les formes de piercings les plus érotiques, figure celui des tétons. Devenu célèbre au milieu des années 80, cet acte continue à être pratiqué par plusieurs femmes. La grande question qui demeure toujours est de savoir si percer les seins est douloureux. Pour en savoir davantage, focus sur ceci.

Percer les seins est douloureux malheureusement

La douleur du perçage qui passe par la peau du téton est relativement appréciable. Une catégorie de femmes plus ou moins minime pense que cet acte donne une affliction insurmontable. L’autre catégorie pense que la douleur subsiste, mais demeure légère. Dans tous les cas, le fait est que le piercing au niveau des tétons est douloureux. En ce qui concerne le niveau de ressenti, aigu ou non, tout dépend de l’anatomie de la femme.

A découvrir également : Comment recharger une Puff jetable ?

L’autre chose qui détermine la douleur ressentie, c’est le cycle menstruel de la femme. Pendant cette phase, les seins sont plus sensibles, ce qui peut rendre l’acte particulièrement pénible. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de prendre rendez-vous avec votre perceur quelques jours après les menstrues.

Percer les seins : pendant combien de temps cela est-il douloureux ?

S’il est établi que le perçage de seins amène une souffrance (qui peut être atroce ou légère), la question est de savoir quand commence la cicatrisation.

Lire également : Puis-je voyager en Europe avec une carte d'identité périmée ?

En réalité, cette dernière débute quelques semaines après le perçage. Elle se remarque par l’apparition des sécrétions puis des croûtes. La cicatrisation peut durer entre sept à douze semaines. Plus normalement, elle se termine après douze mois.

L’adoucissement après l’acte dépend aussi des activités que vous menez et de la forme de vos seins. Si votre occupation vous amène à ressentir fréquemment des frottements, la cicatrisation peut prendre plus de temps.

En ce qui concerne la forme, percer les seins est douloureux particulièrement pour les femmes qui ont une anatomie voluptueuse. Celles qui possèdent par contre des seins plus ou moins petits sont plus rapidement soulagées.

Quelles sont les précautions à prendre pendant la cicatrisation ?

Se faire percer les seins

Percer les seins est douloureux, mais le processus de guérison peut être accéléré. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des produits comme le savon doux antibactérien. Pendant le processus, certaines précautions sont aussi à respecter.

Par exemple, vous devez stopper ou limiter tout contact avec un liquide corporel. Il s’agit entre autres de la sueur, de la salive, des sécrétions issues des appareils génitaux, du sang, etc. Cela vous protège contre les risques de maladies ou d’infections sexuellement transmissibles.

Les limitations concernent aussi la consommation de produits tels que la drogue ou l’alcool. Pour éviter tout risque de gonflement ou de saignement, abandonnez pendant le processus de guérison ces substances.

Comment entretenir votre perçage ?

Bien qu’ils soient faciles à faire, les piercings mettent du temps à cicatriser et guérir. Il est donc important de prendre soin d’eux afin de ne pas avoir des complications à la suite. Pour ce faire, vous pouvez par exemple tremper le bout du téton dans de l’eau salée.

Cela lutte contre les infections et accélère le processus de guérison. Cette méthode d’entretien peut durer pendant cinq minutes en moyenne. L’usage ou l’application de produits parfumés n’est pas aussi conseillé.

L’entretien du perçage s’étend aussi au contact physique. C’est la raison pour laquelle vous devez éviter de toucher le bout de vos tétons. Mieux, vous devez porter des habits amples.

Pendant toute la durée de la cicatrisation, jusqu’à votre guérison définitive, évitez les plongées dans les bains communs comme la piscine. L’eau de la mer est salée, donc vous pouvez vous y baigner.

Douleur piercing : est-il possible d’anesthésier ?

Pour les femmes qui sont très sensibles à la douleur du perçage, il est possible de demander une petite anesthésie. Cette autorisation doit venir de façon expresse d’un médecin après une prescription d’une ordonnance.

En réalité, la détention ou la manipulation d’un anesthésiant par un perceur est illégale. Ainsi, pour être anesthésié au niveau des tétons, vous devez passer obligatoirement par un médecin.

Percer les seins est douloureux, mais passager. Pour éviter tout risque de complication, passez au salon d’un professionnel reconnu par l’État, notamment par l’ARS.